Une nouvelle fois, notre présent et nos projets pour l’avenir sont chamboulés par un évènement majeur, inattendu, à l’impact immense et aux conséquences imprévisibles : le retour de la guerre en Europe.

Face à cette situation, beaucoup ont décidé de réagir, de différentes manières, individuellement ou collectivement, chez nous ou en Ukraine, pour affirmer leur opposition profonde à cette guerre et soutenir ceux dont les vies sont blessées. Réagir, par des paroles et par des actes, est indispensable, par solidarité, par respect, parce que le pire de tout serait l’indifférence.

Nous pensons que les entreprises, elles aussi, peuvent et doivent réagir, parce qu’elles font partie de la société et qu’elles ont une mission sociale à y remplir. Une entreprise est une « personne morale », et ce terme juridique résonne aujourd’hui d’une manière particulière.

Réagir, d’abord en prenant position. EIFHYTEC souhaite le dire simplement : la guerre est une abomination, nous la condamnons de toutes nos forces, ainsi que le président de la Russie qui l’a déclenchée. Indépendamment des enjeux géopolitiques qui nous dépassent, en Ukraine comme ailleurs, celui qui fait librement le choix de commencer une guerre avant d’avoir épuisé toutes les autres possibilités de résolution de conflit est toujours coupable. Bien sûr, nous ne confondons pas un pays avec son président et nous savons qu’il y a en Russie de nombreux partisans et artisans de paix.

Réagir, ensuite par des actes de solidarité avec ceux qui sont touchés par la guerre. EIFHYTEC prendra sa part et nous agirons, à notre échelle et en fonction de nos ressources humaines et financières limitées. Nous ne communiquerons pas sur ces actions : dans notre cas, cela n’est pas nécessaire.

Réagir, enfin, en continuant à mettre en œuvre notre projet d’entreprise. Créer du lien, être un lieu de stabilité dans un monde incertain, voilà des missions essentielles que nous essayons de remplir au quotidien, comme des millions d’autres. Mettre en œuvre un projet d’entreprise qui a du sens, c’est aussi œuvrer pour la paix. Nous avons construit EIFHYTEC autour de 3 piliers, qui sont inscrits dans notre nom : transition énergétique, réindustrialisation, Europe. Les circonstances actuelles illustrent d’une manière dramatique le sens de ce projet, en mettant en lumière les dangers environnementaux et géopolitiques de notre dépendance aux énergies fossiles, l’immense faiblesse d’une économie sans industrie, le besoin d’une Europe puissante, démocratique et solidaire, où la conscience d’une identité commune est un rempart à la guerre.

Pour finir, la situation actuelle nous interpelle au-delà du conflit en Ukraine. Nous connaissons depuis plusieurs années une période de crises successives d’une ampleur et d’une violence inouïes. Les mauvaises nouvelles semblent être devenues la norme, et il existe un risque de découragement général. Si nous n’y prenons pas garde, la société tout entière pourrait baisser les bras et sombrer dans la dépression. Ainsi, continuer à travailler au développement de nos machines, dans notre atelier d’Alsace du Nord, ce n’est pas ignorer les catastrophes du monde, mais c’est poser un acte de résistance contre la morosité qui nous menace.

C’est choisir d’espérer qu’un futur désirable est possible et décider d’agir pour y contribuer.